Quels sont les effets de l’auto-hypnose sur le cerveau ?

Malgré le succès qu’elle a connu à ce jour, l’hypnose reste une véritable énigme.

Si pour un grand nombre de personnes, elle ne sert qu’à faire des tours de magie, pour certains spécialistes, elle constitue une méthode thérapeutique redoutable.

En effet, l’hypnose peut être utilisée pour atténuer une douleur physique ou psychique ou encore vaincre une phobie.

Elle est même considérée comme un moyen de développement personnel puisqu’elle sert à retrouver la confiance en soi ainsi que la paix intérieure.

Mais, comment l’hypnose agit-elle sur notre cerveau ? Est-elle dangereuse ? Lisez cet article pour découvrir les effets de l’hypnose sur le cerveau.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Le mot « hypnose » provient du mot grec « húpnos » qui désigne le dieu du sommeil.

Mais l’hypnose ne signifie pas s’endormir ; l’individu est plutôt plongé dans un état différent de la conscience ordinaire, qui n’est pas du sommeil.

Il éprouve une sensation de bien-être, mais il reste conscient. Saviez-vous que vous expérimentez cet état tous les jours ?

C’est lorsque vous lisez un livre qui vous transporte ailleurs, ou que vous êtes au volant d'une voiture et que vous roulez à vitesse constante.

Cet état de relaxation permet d’atteindre l’inconscient plus facilement pour l’inciter à se défaire de ses pensées négatives et à les remplacer par des pensées positives qui correspondent à ses besoins. Ce changement se fait à l’aide des suggestions que l’hypnothérapeute adresse au sujet.

Aujourd’hui, grâce à l'imagerie cérébrale, les chercheurs ont pu montrer les structures cérébrales impliquées dans les phénomènes hypnotiques (ex : gyrus cingulaire antérieur).

Ces études ont montré que les effets de l’hypnose sur le cerveau ne sont pas uniquement subjectifs, il s’agit d’un vrai phénomène neurobiologique qu’on peut observer.

Alors, que se passe-t-il dans le cerveau d’une personne en état d’hypnose ? Voici l’explication détaillée.

L'hypnose modifie l'activité de notre cerveau

La comparaison des images d’un cerveau sous hypnose prises à différentes phases de l’hypnose a permis aux chercheurs de détecter plusieurs régions cérébrales affectées (gyrus cingulaire antérieur, cortex pariétal, cortex occipital etc.).

L’hypnose agit sur ces zones en ralentissant ou en augmentant l’activité des neurones, ce qui prouve que le cerveau se modifie réellement lorsqu’il est hypnotisé. Voici les effets de l’hypnose sur le cerveau.

Une baisse de l’activité du cortex

Le premier effet constaté chez les personnes hypnotisées est la baisse d’activité dans une région du cerveau qu’on appelle le cortex cingulaire antérieur.

Sous hypnose, les échanges neuronaux diminuent dans cette zone, ce qui transporte le sujet dans un état de relaxation profonde ; il se déconnecte de l’environnement extérieur et se focalise davantage sur son inconscient.

Pourtant, même si la personne hypnotisée ne s’intéresse plus aux stimulus extérieurs, son cerveau reste toujours actif, ce qui permet à l’hypnothérapeute de donner des suggestions pour transformer les perceptions du sujet selon le résultat désiré.

Une augmentation des connexions dans certaines zones du cerveau

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’activité du cerveau lorsqu’on est hypnotisé est loin d’être freinée.

Au contraire, dans certaines zones, les neurones augmentent leur activité.

En fait, ces parties du cerveau sont impliquées dans la concentration, la résolution des problèmes et la prise de décision. Ainsi, lorsqu’on est sous hypnose, on est absorbé par ce qui se passe à l’intérieur et on perd une partie du contact avec l’extérieur.

Les autres zones affectées sont plutôt responsables de la régulation des symptômes somatiques, c’est-à-dire, elles permettent de séparer les idées des sensations corporelles que l’on peut éprouver quand on pense à quelque chose.

Ainsi, l’individu sous hypnose est en mesure d’imaginer une situation stressante sans ressentir tous les symptômes désagréables causés par le stress.

Une diminution des connexions entre d’autres régions cérébrales

Grâce aux effets surprenants de l’hypnose sur le cerveau, quand on est hypnotisé, on est capable de voir nos problèmes sous un autre angle, ceci est favorisé par la modification de l’activité dans une zone responsable de la conscience de soi.

Dans un état d’hypnose, les connexions entre cette région et les autres zones du cerveau sont réduites, ce qui se traduit par une dissociation entre les actions de la personne hypnotisée et la conscience qu’elle a lors de ces actions.

C’est grâce à cela que le l’hypnothérapeute aura le pouvoir de guider son patient vers la bonne direction, lui permettant de voir ses blocages d’une autre façon et d’y réagir différemment en remplaçant ses idées négatives qui sont ancrées dans son inconscient par quelque chose de positif.

Ainsi, les effets de l’hypnose sur le cerveau montrent tous les bienfaits de cette technique et son rôle dans la thérapie, aussi bien sur le plan physique que psychique.

Contrairement aux idées reçues, l’hypnose ne signifie pas perdre le contrôle, elle vous permet à l’inverse de reprogrammer votre cerveau pour contrôler vos pensées, votre corps ainsi que vos réactions face à des situations stressantes. 

Les effets de l’hypnose sur le cerveau sont-ils durables ?

Tout au long de votre vie, votre cerveau accumule des informations qui seront ancrées dans votre inconscient sous forme de schémas qui vont contrôler vos perceptions, vos émotions et vos comportements.

Modifier ces schémas est difficile à faire par les autres méthodes. Ce qui explique la difficulté que vous rencontrez lorsque vous essayez de vous débarrasser d’une mauvaise habitude comme la consommation du tabac.

Mais, avec l’hypnose, la modification est plus puissante puisqu’elle se fait dans l’inconscient, les résultats sont donc beaucoup plus rapides (l’hypnose fait partie des thérapies brèves).

En fait, la plupart des gens atteignent leur objectif au bout de quelques séances. Pour un résultat durable, il faut compter une dizaine de séances selon les besoins. 

L’hypnose thérapeutique : comment ça marche ?

Comme vous l’avez constaté, les effets de l’hypnose sur le cerveau permettent d’affronter des problèmes et d’adopter de nouveaux comportements qui correspondent mieux à vos objectifs.

Cette technique est donc de plus en plus utilisée en psychothérapie pour lutter contre les douleurs physiques et psychiques, vaincre le stress et les phobies, ou encore se libérer d’une mauvaise habitude.

L’hypnose pour atténuer la douleur

Des études ont prouvé que durant l’état d’hypnose, certaines structures cérébrales (CIDN) contrôlant la douleur sont activées, ce qui soulage la douleur naturellement.

L’hypnose permet donc de diminuer la consommation de médicaments en cas de douleurs comme les migraines et le mal de dos.

Elle peut même servir à faciliter l’accouchement puisqu’elle réduit les douleurs.

L’hypnose pour lutter contre le stress

Si vous souffrez de stress, sachez que l’hypnose vous sera très utile ! Cette approche qui vise à reprogrammer l’inconscient, permet de repérer les facteurs qui sont à l’origine de votre stress afin de changer votre comportement face à eux.

En effet, avec peu d’efforts, l’hypnose vous aidera à affronter et surpasser beaucoup de situations stressantes, en modifiant seulement les idées ancrées dans votre inconscient. De plus, les effets de l’hypnose sur le cerveau peuvent durer dans le temps, ce qui vous permettra de rester zen en toutes circonstances. 

L’hypnose pour changer une mauvaise habitude

L’un des bienfaits majeurs de l’hypnose est d’agir sur les dépendances psychologiques qui nuisent à la santé psychique ou physique, l’hypnose est souvent utilisée en thérapie pour se libérer de ces dépendances.

En fait, l’approche est la même, seules les suggestions adressées à l’inconscient changent en fonction du résultat que l’on souhaite obtenir.

Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer, votre hypnothérapeute va tenter d’associer le tabac à des sensations désagréables comme les nausées.

Ainsi, lorsque vous penserez aux cigarettes, vous aurez cette sensation de nausées qui vous empêchera de fumer.

Cette technique marche également si vous souhaitez perdre du poids grâce à des suggestions qui vous inciteront à changer vos habitudes alimentaires.

Les effets de l’hypnose sur le cerveau sont-ils dangereux ?

Soyez rassuré(e), les effets de l’hypnose sur le cerveau ne présentent aucun danger, car le cerveau possède des mécanismes de sécurité qui vous empêchent de faire quelque chose contre votre gré.

Assurez-vous seulement de choisir un hypnothérapeute sérieux pour que votre séance d’hypnose soit réussie.


Dans le cas où vous pratiquez l’autohypnose, évitez de le faire dans des situations qui demandent toute votre attention (conduite automobile, garde d’enfant en bas âge, etc.).

Il est bien montré actuellement, aussi bien sur le plan médical que scientifique, que les effets de l’hypnose sur le cerveau sont très bénéfiques. Ainsi, son champ d’application est devenu très vaste.

 Mais, cette technique ne peut pas remplacer une consultation médicale. Si vous avez des troubles physiques ou psychologiques, il vaut mieux consulter d’abord un professionnel de santé qui déterminera alors le traitement approprié, qui pourra bien sûr inclure l’hypnose. 


Tags

hypnose


Vous pourrez aussi aimer

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Contactez nous :

Prénom*
Email*
Message
0 of 350
>

 Webconférence EXCLUSIVE Révèle ... 

Transformez durablement votre vie grâce à la MAITRISE de l'AUTOHYPNOSE

(Résultats dès la première séance)